UN ESPACE D’ÉCHANGE HORS NORMES POUR PORTER DES MESURES DE BON SENS.

La fête prise dans son large prisme a été l’une des premières victimes de la pandémie et des décisions des gouvernements. Les conséquences de ces dernières ont un impact très important sur les acteurs culturels et économiques de la nuit. La COVID est synonyme de crise économique et sociale à venir. Les confinements ont stoppé tout ou partie de pans entiers de l’activité économique. Les acteurs de la vie nocturne en payent et vont en payer une large part. Or, la période nous aura appris que quoiqu’il se passe, la population a besoin de se rencontrer, de partager, s’éveiller, s’émerveiller.

Participez aux États Généraux du droit à la Fête!

Notre histoire retiendra cette période, où tous ces changements, parfois catastrophiques, deviennent des opportunités de déverrouillages et de créations d’horizons possibles. Cet événement donnera lieu à un livre blanc remis au Président de l’Assemblée Nationale, ainsi qu’aux maires et à tous les élus des territoires.

Débats, témoignages, avec les acteurs du monde culturel, les acteurs de la nuit français et européen, les acteurs de la réduction des risques, et avec les pouvoirs publics (députés, maires…).